TRIBUS XXI EN MONGOLIE CHEZ LES DORVOD, BIENTOT SUR PLANETE+

C’est dans une Mongolie en pleine construction identitaire depuis la disparition de l’URSS que s’épanouit depuis une vingtaine d’années une scène hip-hop inspirée des mythes américains des années 1990 et des techniques de chant traditionnel. Avec cette musique, de jeunes mongols entrent de plein pied dans le 21ème siècle et réinventent leurs traditions, inspirés par le bitume et leur steppe ancestrale. Christian vient rencontrer deux d’entre eux : Odsaïkhan et Baatar, du groupe Zagasan Shireet Tamga, De la tribu des Dorvod, ils vivent à Oulan Bator, la capitale, mais sont nés et ont grandi au milieu des steppes. Durant leur enfance, leurs grands-parents – maîtres réputés de la musique mongole – leur ont appris à manier tous les instruments sous la yourte et lors des fêtes familiales… Aujourd’hui, ils mélangent le rap américain et le khöömii, un chant diphonique ancestral, et poursuivent un même rêve : ancrer leur génération dans le monde d’aujourd’hui, en ne reniant jamais leurs racines. Dans leurs chansons, ils expriment l’attirance pour les modèles occidentaux, mais aussi la richesse de leur territoire et leur histoire musicale revisitée par de nouveaux rimes et beats mêlant guitares électriques, batteries et instruments traditionnels. C’est dans le grand froid de l’hiver mongol que Christian va assister à une rencontre émouvante entre deux mondes que tout semble opposer. Une union réussie qui assure la pérennité de la culture Dorvod pour les générations à venir.